La Salle de Fitness Neoness par Laetitia / Tout ce qui est excessif est inutile...

Tout ce qui est excessif est inutile... Bilan du test Neoness

Ce proverbe me vient d'une amie proche et s'applique parfaitement à la salle de sport que je viens de tester pendant un mois et demi.

La RunChic Girl que je suis vient de tester la nouvelle salle Neoness qui vient d'ouvrir à Paris Beaugrenelle. Adepte des salles de gym il y a quelques années, je les avais quittées pour savourer le plaisir de courir en plein air, en groupe ou de manière individuelle. J'appréhende un peu ce retour dans un espace clos. Passée la sensation d'étouffement et l'impression d'être un "hamster", je retrouve très rapidement mes automatismes. La salle y contribue d'ailleurs largement.

LA SALLE  > Grande, spacieuse, avec large puis lumière, elle est dotée de nombreux appareils réparties de manière classique mais harmonieuse. Tapis de course, vélos de course, vélos elliptique, rameurs. Tout y est.

La salle de cours collectifs située au même niveau est assez grande. Je garde un souvenir plutôt mitigé de deux cours auxquels j'ai assisté. Cours de bodypump au top, cours d'abdos fessiers plutôt moyens.

Au sous-sol, le royaume des machines à faire du muscle... Des poids, des machines qui ressemblent à des "machines de guerre". Le royaume de la population masculine. Nous étions cinq filles parmi une trentaine de jeunes.

MON COUP DE COEUR > Il s'est porté sur le circuit Body Express. Ce circuit fait travailler tous les muscles avec une rotation chronométrée avec un code couleur super simple.

EN RESUME >

Les + > les machines essentielles, le cadre neuf et spacieux, l'accueil, la simplicité, le coût

Les - > l'absence de coach dans la salle - du moins lorsque j'y étais - certains cours à roder.

Mais tout ce qui est excessif est inutile, alors je ressors plutôt satisfaite de ce test.

Par Laetitia Froment