Art / Celina Prieto ou quand deux passions n'en font plus qu'une

"La course à pied inspire ma peinture et ma peinture a besoin de la course à pied pour respirer et évoluer." Artiste peintre espagnole, c'est en débutant la course à pied que Celina Prieto a renoué avec son premier amour, la peinture, pour conjuguer les deux autour du même thème. Habitée par ses passions, c'est avec ses mots et son bel accent espagnol qui transpire ici que Celina a répondu à mes questions. 

#Celina, qui es-tu ? Je suis une artiste-peintre espagnole, mère de deux garçons - 18 ans et 10 ans - qui à la quarantaine se trace un nouveau chemin de vie professionnel dans la peinture tout en découvrant la course à pied. J'aime la liberté que la peinture tout comme la course à pied apportent à cette étape de ma vie.

#depuis quand cours-tu, ou plutôt depuis quand as-tu repris la course à pied ? J'ai été élevée dans l'importance de la pratique d'un sport ou simplement de bouger un peu tous les jours, même le temps d'une courte balade. Je suis donc une sportive par besoin et conviction. J'ai commencé par la danse classique à l'âge de trois ans, puis la danse contemporaine dans l'adolescence. J'adore le ski alpin et surtout faire des traces dans la poudreuse. J'ai pratiqué la plongée sous-marine et j'aime beaucoup le vinyasa yoga ou le power yoga et la natation. La course à pied est venue il y a 7 ans. J'ai commencé par faire du power walk et j'ai progressé en ressentant le besoin de courir un peu pendant mes sorties de marche. Le problème est que je ne pouvais pas tenir plus de 5 minutes en courant. Une amie m'a alors offert un cours d'une technique pour les longues distances, le Chi Running. J'ai fait un petit cours de 3 demi-journées et... je suis passée à pouvoir courir une heure presque du jour au lendemain ! Cette technique fut une vraie découverte pour moi ! Elle m'a lancée dans le plaisir de la course à pied.

#pourquoi ? J'aime la gastronomie, cuisiner et manger, mais grâce à la génétique j'ai une certaine tendance à prendre du poids facilement. Résultat : je connais et j'ai fait tous les régimes possibles et imaginables tout au long de ma vie. Jusqu'au moment où j'ai trouvé la course à pied ! Ceci peut sembler une publicité pour un nouveau régime, mais c'est vrai, en courant je n'ai plus besoin de faire des régimes pour maintenir la ligne ou mincir. Pour moi, le seul régime qui marche sans effet yoyo et avec en plus un mental rénové est définitivement la course à pied ! En arrivant en France, j'ai commencé à dire en rigolant que je courais pour pouvoir continuer à manger les fromages, les ains et les desserts. Mais finalement il y a une grande part de vérité dans ceci !

# tu cours combien de fois par semaine ? Je cours 4 fois par semaine ou 5 s'il fait beau. Je reste une fille du Sud qui n'aime pas trop les conditions difficiles - sauf pour le ski en poudreuse - même si je crois que je me suis une peu habituée au froid... Chaque sortie est d'une heure minimum, soit 10 km. Presque un marathon par semaine ! Je dois avouer qu'en habitant cette région on doit toujours rester très humble quand on parle du sport. Ils courent à tout âge et sous toutes les conditions, neige, pluie, gel. Des groupes de coureurs avec la frontale sont nombreux la nuit. L'hiver c'est le ski de haut niveau et au printemps/été c'est le trail en montagne, le VTT, le parapente et les manifestations sportives de toutes sortes ! On ne peut pas se vanter d'être sportive car on ne sait jamais qui est notre interlocuteur et quelle prouesse sportive il a fait !

#à quelles courses as-tu participé ? Pas beaucoup pour l'instant : au semi-marathon de Genève et au Marathon de Berlin en 2012 ainsi qu'à quelques courses de moins de 20Km comme le Tour du Lac d'Aiguebelette - 17km - et le 10Km d'Annecy contre le Cancer du sein. par contre j'ai accompagné des amies pendant leurs entraînements pour deux autres Marathons et j'ai l'impression de les avoir couru moi aussi ! 

#tu es artiste peintre, course à pied et peinture semblent être étroitement liées chez toi, pourquoi ? Ce sont des activités très complémentaires pour moi et elles font partie de mon évolution en tant que artiste et personne. Les deux ont évolué min dans la main ces dernières années. J'ai commencé les deux presque au même moment sans me rendre compte que je menais ces activités en parallèle. Et puis les deux ont croisé leurs trajectoires. Ca a été une évolution naturelle : à force de courir et de continuer à peindre, j'ai naturellement basculé vers des oeuvres très liées à mon activité de coureuse. La course à pied inspire ma peinture et ma peinture a besoin de la course à pied pour respirer et évoluer.

#le mouvement est très présent dans tes oeuvres, comment le définis-tu ? Le mouvement ainsi que la figure gumaine, les couleurs et les paysages sont les thèmes qui m'inspirent le plus. Pour moi, le mouvement est l'essence d'un coureur, je ne peux concevoir une série de coureurs sans la présence du mouvement. Ca me fait d'ailleurs plaisir de savoir qu'il y est et que vous le ressentez. C'est peut être aussi l'influence des chers maîtres impressionnistes et l'idée de capter l'instant, saisir l'instant précis d'un moment qui sera un autre tableau l'instant suivant. D'autre part, le mouvement dans la course à pied pour moi représente la liberté. J'adore la course à pied pour sa liberté et sa spontanéité. Il y a très peu de préparation nécessaire, on n'a qu'à se chausser, ouvrir la porte et partir courir ! En plus on peu répéter ce geste où que l'on aille. La course à pied est le luxe de la liberté de mouvement ! (petit clin d'oeil à la devise de RunChic)

J'ai le luxe de peindre le mouvement = liberté de la course à pied

#le marathon aussi - Verrazzano, Brandenburger Tor, pourquoi cette attirance pour cette distance ? Je crois que tu es plus adapté que moi à raconter les émotions qu'on ressent quand on fait un marathon, j'invite toutes et tous à lire tes éditos ! Pour moi, en plus de l'épreuve physique et mentale de titans, c'est une magnifique façon de visiter une ville et en tant que voyageuse passionnée, je trouve les marathons un superbe moyen de faire une première rencontre avec une ville. Pour moi ça a été Berlin et je suis tombée amoureuse de cette ville !

#as-tu une technique particulière ? Pour la course à pied j'ai adopté la technique du Chi Running. C'est une technique inspirée du Tai Chi appliqué à la course et qui a pour but de minimiser l'effort du corps en protégeant les articulations. le centre du corps prend le rôle principal tout comme en yoga ou pilates. Une autre technique ou plutôt tactique est d'avoir la chance d'habiter autour du Lac d'Annecy et ses parcours. Ici quand on court on ne court jamais à plat ! On court dans la montagne et on pratique du Fartlek entourés par la nature et boostée par elle.

#peinture et course à pied sont deux moyens d'expression de soi, le vois-tu ainsi ? J'ai adopté la maxime "mens sana in corpore sano" (mes enfants sont surement fatigués de la répétition). Pour moi le travail intellectuel se voit magnifié par un apport sportif de qualité. Le sport et la course à pied m'inspirent pour la peinture et la peinture m'inspire pour mes sorties en course à pied. Les deux activités se nourrissent constamment. Je dois être une personne très épicurienne parce que la peinture et la course à pied sont deux plaisirs auxquels je m'adonne.

#un message que tu as envie de faire passer ? Un de mes objectifs est de rendre l'art plus accessible à tous. Aujourd'hui on peut acheter une oeuvre originale à des prix raisonnables. pour moi, en tant qu'artiste, le plaisir reste aussi de savoir que mes oeuvres font le bonheur de celui qui les accroche chez lui. Je suis d'ailleurs toujours en quête d'inspiration, je serai donc ravie de recevoir des photos de coureuses pour peindre éventuellement mes prochains tableaux !

#où peut-on admirer tes tableaux ? Sur mon site web : www.celinaprieto.info et ma page Facebook ICI. Mais idéalement dans mon atelier à Talloires où j'habite et travaille. D'autant plus que les tableaux sont fait pour être admirés en vrai. Je vous invite à me rendre visite et faire un double programme ! Peinture et course à pied entre lac et montagne !

#quelle est ta prochaine course ? Je n'ai pas de projet fixe mais un jour j'aimerai courir le Marathon de New-York.

#quel est ton prochain accrochage ? Je suis en discussion avec une Galerie d'Art d'Annecy pour participer à une exposition collective de femmes artistes en mars. Je vous tiendrai au courant. Je suis d'ailleurs en contact avec les organisateurs du Marathon d'Annecy qui a lieu en avril pour montrer mon travail sur le village du Marathon. Mais je suis ouverte à toute nouvelle proposition ou idée pour montrer mon travail !

Merci Celina pour ce superbe témoignage spontané et passionné !

Contact Email : prieto.celina@gmail.com 

Tableau 1 > Skyline - Tableau 2 > Brandenburger Tor - Tableau 3 > In the Woods - Tableau 4 - Evening Shapes - Tableau 5 > The Three Graces