LA DETOX : POUR NETTOYER, PURIFIER ET SOIGNER UN CORPS STRESSE

L'activité sportive est bonne pour la santé, mais pratiquée de manière intensive, comme dans le cadre d'une préparation marathon, elle peut aussi devenir une source de stress pour le corps. Provoquant des troubles digestifs qui seront eux-mêmes à l'origine de pathologies plus conséquentes. La solution résiderait-elle dans l'alimentation ?

Docteur en pharmacie et micronutritionniste, Valérie Lespinasse travaille sur les intolérances alimentaires et l'alimentation chez le sportif depuis plus de quinze ans. Elle est formelle : une pratique sportive intense  soumet l'organisme à un stress qui génère des toxines et des déchets dénaturant la flore intestinale. Ce qui entraîne une acidité du corps souvent propice à l'inflammation. Résultat : la récupération devient difficile, des courbatures, des crampes apparaissent, pouvant aller jusqu'aux lésions musculaires voire tendineuses. Sachant que la course à pied en l'occurence, mobilise l'énergie corporelle afin d'assurer l'activité musculaire tout en diminuant la fonction digestive qui devient paresseuse. Si bien qu'en bout de course, l'on ne sait plus trop à quel régime se vouer ni quelle alimentation adopter. C'est là qu'intervient notre nutritionniste avec des réponses et sa détox, pour soigner aussi bien les sportifs que faire fondre les VIP.

LA DETOX DE VALERIE LESPINASSE :  A insérer dans sa pratique sportive au moins trois fois par an pendant 10 à 15 jours. Pour remettre les compteurs à zéro et son foie au repos à chaque changement de saison.

A l'inverse d'un régime restrictif, il s'agit d'un régime qualitatif en adéquation avec l'activité sportive de chacun visant à détoxifier le corps et à rétablir un équilibre alimentaire quitte à revoir son alimentation, dans un objectif de santé en éliminant les aliments avec déchets. Il est donc même recommandé de manger en quantité et de conserver sa ration de protéines pour éviter la fonte musculaire tout en gagnant en récupération. Et last but not least, ce régime permet aussi de s'alléger de deux à trois kilos. Comment ? En respectant un protocole en trois étapes qui s'inscrit dans le cadre d'un suivi au travers d'un bilan personnel réalisé au sein de son cabinet et d'un régime alimentaire assez simple.

UN PROTOCOLE

1 - Restaurer la flore intestinale fragilisée par les stress oxydatif de l'effort avec des probiotiques qui limiteront les ballonements et réguleront le transit.

2 - Drainer le foie avec des plantes comme le radis noir, l'artichaut, le desmodium sous forme de comprimés.

3 - Rétablir la perméabilité intestinale - mise à mal par une pratique sportive excessive pouvant entraîner des intolérances alimentaires - avec de l'aloé vera et de la glutamine ainsi que des algues comme la chlorella qui facilitent l'élimination des polluants et des toxines.

UN REGIME DETOX

Très simple, efficace et plein de bon sens, sans toute fois embrasser l'ère vegan, il consiste d'abord à rectifier l'équilibre acide-base en éliminant les aliments source de déchets alimentaires : le gluten, les sucres rapides, la viande rouge, le café, l'alcool et les produits laitiers de vache. Pour leur préférer des aliments tout simplement faciles à digérer. Il est conseillé de toujours commencer par un jus de citron pressé dans un verre d'eau tiède à jeun le matin. Pour enchainer avec du thé vert, des fruits et des oléagineux - amandes, noisettes, noix - au petit déjeuner, des protéines animales - viandes blanches, poissons - et des légumes, plutôt cuits que crus le midi. Et de finir par un repas végétarien à base de protéines végétales comme le tofu, le quinoa, les lentilles et de légumes cuits le soir. Il est plus que recommandé d'éviter les aliments riches en amidon comme le riz - en dehors du complet - et les pommes de terre, ainsi que les céréales. Le tout à volonté, en s'accordant quelques carrés de chocolat - noir - un fruit et des amandes au goûter.

DES RESULTATS

Même si une telle cure peut sembler drastique et rigoureuse, les bénéfices compensent très vite les efforts fournis. Sur le plan esthétique, la peau est plus saine, plus lumineuse, les cheveux plus forts, l'odeur corporelle est meilleure. Sur le plan digestif, les troubles disparaissent peu à peu et seront suivis d'une perte de poids quand celle-ci est nécessaire.  Et surtout, le corps comme nettoyé retrouve de son énergie.

Détox qui s'adresse à tous, que l'on soit sportif ou non, car elle s'inscrit dans un cadre de santé. Elle peut tout aussi bien servir à détoxifier le corps des abus médicamenteux après des traitements contre le cancer, comme elle peut être une amorce pour restaurer et améliorer son équilibre alimentaire.

Pour plus d'informations, Valérie Lespinasse reçoit en consultation au 15 bis rue de Marignan, Paris 8e, 01 55 9315 17.

www.nutrition-esthétique-santé.com