TEST MIHA BODYTEC / Joue-la comme Usain Bolt !

Il y a quelques semaines, j’ai été conviée à tester le Miha Bodytec pour RunChic. Le Miha… quoiiiiii ???  Le MI-HA-BO-DY-TEC, un appareil d’électro stimulation. Lorsque Géraldine m’a proposé le sujet, j’ai levé le sourcil, un peu perplexe. J’ai souri aussi, en pensant aux parodies vidéos sur les boutiques de télé achat qui ont toutes dans leurs catalogues ce type d’appareil pour vous rendre « beaux, forts et intelligents en 10 jours - option dents blanches pour 9,99€ supplémentaires ». Ma curiosité a été la plus forte et je me suis donc rendue à la journée spéciale test organisée par la marque d’origine allemande. Et j’ai été très agréablement surprise.

 > Tout d’abord, qu’est-ce que l'ELECTRO-STIMULATION ?

L’électro stimulation va reproduire fidèlement les processus qui interviennent dans la contraction musculaire commandée par notre cerveau. En effet, lorsque l'on décide de contracter un muscle, notre cerveau transmet l'information à celui-ci par l'intermédiaire du nerf moteur. En électro stimulation, un courant électrique adapté agit directement sur le nerf par le biais d'impulsions électriques qui reproduisent le phénomène physiologique naturel. Si fidèlement que le muscle est incapable de faire la différence entre une contraction volontaire et électro induite.

Les appareils d’électro stimuation sont déjà utilisés depuis de nombreuses années par des médecins, kinésithérapeutes et sportifs de haut niveau pour leurs entrainements. Le concept  s’est depuis démocratisé pour devenir accessible au plus grand nombre. Vous avez sûrement déjà entendu parler de marques grand public comme  Slendertone ou Compex. Alors que ces marques agissent sur des parties spécifiques du corps, l’atout majeur de Mihabodytec est de travailler en simultané pas moins de 8 groupes musculaires grâce à un équipement pointu.

> Comment ça marche ? Suivez-moi à ma séance test !

A mon arrivée, j’enfile une TENUE ADAPTEE : T-shirt et cycliste moulants. Aucun sous vêtements afin de ne pas gêner la pose et le travail des électrodes. Une spécialiste de la marque qui me servira également de coach pendant la séance, humidifie le gilet qui contient les électrodes pour faciliter la conduction du courant. Je me pose des questions très sérieuses du type « mes cheveux vont-ils se dresser sur ma tête ? » mais je suis vraiment intriguée.

- Les BENEFICES mis en avant pour les coureurs sont impressionnants : plus un kilomètre gagné sur sa VMA pour une utilisation régulière de Miha Bodytec en renforcement musculaire. J’enfile le gilet. Les électrodes sont placées aux endroits stratégiques : cuisses, fessiers, abdominaux, haut du dos, dorsaux, lombaires, pectoraux et bras. Tous les muscles sont travaillés en profondeur. Enfin, j’écoute attentivement les recommandations de ma « coach » du jour. Car c’est aussi l’autre grande singularité de Miha-Bodytech : on ne reste pas à attendre tranquillement que ça se passe. On accompagne le travail de la machine via des exercices (squats, fentes…) pour maximiser ses bénéfices. Ainsi quand un exercice de musculation classique recrute 70% des fibres musculaires, le couplage avec l’électrostimulation permet d’atteindre les 100%.

 > Toutouyoutou

Avant la mise en route de l’appareil, je signe une décharge en cas de grave électrocution. Noooooon je rigole ! Miha-Bodytec utilise exclusivement des courants de faible intensité, non dangereux pour le corps humain.

Pendant que je m’installe face au moniteur, ma « coach » règle l’intensité du courant pour chaque groupe musculaire. Et c’est parti !!! Pendant 20 minutes, j’enchaîne squats, fentes, dumbbell pull over, dumbbell fly (charges imaginaires mais j’ai l’impression d’en avoir de vraies à bout de bras)… Au début, les décharges me picotent un peu et très vite elles se font oublier. Je suis trop concentrée à bien enchaîner les mouvements et à respirer pour reprendre mon souffle entre chaque série. J’ai le droit à 5 secondes de pause entre chaque décharge / exercice. J’ai l’impression d’être à une séance de gym tonic intense ! Je sens très bien la contraction musculaire des différentes zones sollicitées. Particulièrement aux fessiers, bras et dorsaux. Est-ce parce que ce sont des zones que je travaille assez peu ? Je ne sais pas. La séance dure au total 20 minutes. Je finis en nage. Ma « coach » m’indique qu’une séance de Mihabodytec de 20 minutes équivaut à un training de 4 heures en salle de sport. Je la crois volontiers !

Le lendemain ET le surlendemain de la séance, j’ai eu droit à de belles courbatures au niveau des dorsaux et des fessiers. Ma faiblesse ? ;)

Le travail sur les muscles est réel. Difficile ensuite d’émettre un avis plus poussé sur les bénéfices sportifs à long terme. Une séance unique ne permet pas de le dire. Sachez toutefois que des sportifs de haut niveau comme Christine Arron (recordwoman d’Europe du 100m) ou Usain Bolt intègrent Miha-Bodytec dans leur préparation physique.

 > Pour vous la jouer comme Usain, voici les tarifs : environ 45 euros pour une séance et 350 euros pour un abonnement 10 séances avec une séance d’essai offerte.

Des coachs se déplacent également à domicile. Il faut compter alors 80€ la séance environ.

Liste des salles équipées de Miha Bodytec sur : www.miha-bodytec.com

Par Ly Danh