NUTRITION / Marika, notre Diététicienne-Nutritionniste se met à nu !

Marie-Caroline Savelieff est la Diétéicienne-Nutritionniste de RunChic, mais pas que ! Elle cumule sous un tempérament de feu, une maîtrise de soi et une sagesse assez impressionnantes pour son jeune âge, les casquettes de sportive de très bon niveau - en matière de course à pied - de Meneuse d'Allure et de femme... amoureuse !

#MARIE-CAROLINE, TU ES DIETETICIENNE-NUTRITIONNISTE, MAIS AVANT TU ETAIS EDUCATEUR SPORTIF, CONSEILLER TERRITORIAL DES ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES, POURQUOI CE VIRAGE PROFESSIONNEL ? Un changement de voie professionnelle mais toujours avec le même point d’orgue : la pratique sportive et le plaisir de partager cette passion avec un public très varié. 

Pratiquante et compétitrice (37’37’’ au 10km, 3h06’30’’ au Marathon), je me suis vite rendue compte que l’entraînement seul ne suffisait pas et que l’alimentation pouvait être aussi bien facteur de performance que de contre-performance.

En parallèle la question de l’alimentation revenait souvent auprès de mes clients et athlètes (j’ai également eu une vie de coach sportif et d’entraîneur au sein de club et école de sport). J’ai poussé le perfectionnisme à me documenter, puis à vouloir passer un diplôme à cet effet.

Dans un premier temps, j’ai continué à exercer en parallèle les deux métiers jusqu’à aujourd’hui où le coaching à quasiment disparu de ma carte de visite car je considère qu’on ne peut être spécialiste partout et surtout qu’une journée ne fait que 24H ! 

10968404_10206109949855811_3020721702732810198_n.jpg

#POURQUOI LA QUESTION DU POIDS EST-ELLE SI IMPORTANTE EN MATIERE DE CAP ? Les sportifs aiment bien les chiffres et bien sachez qu’à chaque foulée notre corps doit absorber à l’atterrissage 3 fois son poids ! Un simple kilo de trop peu alors se transformer en vrai boulet au fil des kilomètres et causer blessure ou vieillissement prématuré des articulations. 

#est-ce que la pratique de la course à pied nécessite de suivre un régime particulier ? Non pas de régime particulier au quotidien ! Juste un équilibre alimentaire propre à toute personne qui vise le bien-être et la santé. 

Bien sûr quelques petites règles à connaître qui à terme paraîtront logiques si l’on ne veut pas subir les affres d’une digestion tardive, d’un repas trop festif la veille d’une séance spécifique, les risques d’hypoglycémie suite à un manque de réserves énergétiques ou de mauvais ravitaillement hydrique.

#Y A T'IL DES ALIMENTS A PRIVILEGIER OU A EVITER DANS NOTRE PRATIQUE ? Aucun interdit, car tout interdit engendre une frustration. L’important c’est LA DOSE ! Un seul impératif ne pas abuser et privilégier la qualité à la quantité. 

#EST-IL NECESSAIRE D'AVOIR UN SUIVI DIETETIQUE QUAND ON PRATIQUE LA COURSE A PIED ? MEME EN TANT QUE DEBUTANT ? La course à pied a une forte composante énergétique. C’est-à-dire que l’on consomme beaucoup de calories. De ce fait au-delà de 3-4 séances par semaine nos besoins diffèrent du sédentaire qui ne pratique pas régulièrement. Il nous faut donc plus de vitamines, minéraux, et calories à forte valeur biologique. Par exemple, nous n’avons pas besoin de plus de graisses saturées mais de plus de graisses insaturées. A moi de vous donner les bonnes pistes pour qu’à terme vous puissiez vous émanciper !

#AS-TU UNE METHODE PARTICULIERE ?  Une PERSONNALISATION maximum. En premier lieu je cerne les attentes pondérale et sportive. Puis je procède aux mesures impédancemétriques qui analysent la composition corporelle : masse musculaire, masse grasse, masse osseuse, taux d’hydratation, rétention d’eau (via une pince professionnelle transportable à domicile).

De ce fait, je peux savoir si une débutante évolue positivement en maintenant sa masse musculaire  et diminuant sa masse grasse. Et ainsi ajuster ses menus journaliers individualisés.

Côté sport, je dessine pour chacun un plan alimentaire en parallèle au plan d’entraînement. Nous évaluerons ensemble en fonction de vos objectifs, vos besoins hydriques et énergétiques avant, pendant et après l’effort.

#QUELLES SONT LES QUESTIONS QUI REVIENNENT DE MANIERE RECURRENTE CHEZ LES SPORTIVES-RUNNEUSES ET AUXQUELLES TU PEUX APPORTER DES REPONSES ? 

-  Comment adapter mon alimentation à mes entraînements, ma vie de famille, professionnelle ?...

- J’ai souvent des crampes, est-ce dû à mon alimentation ?

- Comment diminuer la rétention d’eau ?

- Je suis sportive et végétarienne, y-a-t-il des aliments à privilégier pour ne pas être carencée ?

- Les aliments spécifiques de l’effort (gels, boissons, barres) sont-elles indispensables, puis-je les remplacer par du « naturel » 

- Faut-il privilégier les aliments allégés ?

Il n’y a pas de question bête donc ne jamais hésiter à m’en parler plutôt que de tenter sa chance sur un forum internet.

#TU SIGNES DEPUIS QUELQUES MOIS LES PAPIRES NUTRITION DE RUNCHIC ET DES AUJOURD'HUI TU PROPOSES TES SERVICES A DISTANCE. COMMENT PROCEDERAS-TU POUR EFFECTUER UN SUIVI DIETETIQUE A DISTANCE ? 

> Une première consultation téléphonique de bilan d’environ 1h afin de cerner les besoins et attentes générales.

> Je procède ensuite à l’envoi mail d’un semainier alimentaire à remplir consciencieusement puis à me renvoyer. Ces données me permettront de vous cerner au mieux : vos habitudes, vos apports caloriques, en lipides, protéines, vitamines, minéraux…

> Je vous donnerai les meilleures pistes pour perdre du poids, optimiser vos performances, sous forme de menus journaliers, de fréquences hebdomadaires ou de portions individualisées.

> Chaque mois nous procéderons à un nouvel entretien afin de réévaluer si besoin vos portions et de me faire part de votre état d’esprit du moment. A tout moment, il est possible de poser des questions via mail.

#COMBIEN DE TEMPS DURE UN SUIVI ENVIRON ? 

  • •    Bilan diététique :     2 consultations (consultation initiale + Analyse des données à J+10)
  • •    Bilan diététique + Préparation 10km ou semi :     2 mois (3 consultations + mail)
  • •    Bilan diététique + Préparation marathon, trail long :     3 mois (5 consultations + mail)
  • •    Bilan diététique + Préparation sportive avec perte de poids : 3 mois + durée de rééquilibrage alimentaire fonction de l’objectif de perte.

#QUEL EST LE POURCENTAGE DE REUSSITE ? LES RESULTATS ? Le corps est une mécanique. Nous avons des besoins alimentaires et des apports.  Concrètement en diminuant les apports et en parallèle en poursuivant ou augmentant son activité physique il n’y a que du positif. Etant donné qu’il s’agit d’un rééquilibrage, la perte sera progressive et sur le long terme. Je n’ai à ce jour pas eu de retour négatif. Ni mur, ni hypoglycémie ou encore déshydratation.

Mais ATTENTION, l’alimentation constitue une composante essentielle de la performance mais elle n’est pas magique : un entraînement rigoureux, un temps de repos adéquat, un entourage attentif (famille, médical) sont bien sûr indispensables. 

#EGALEMENT MENEUSE D'ALLURE SUR DES COURSSES ET NOTAMMENT SUR MARATHON, QU'EST-CE QUI TE PLAIT DANS CETTE FONCTION AU SEIN DE L'EQUIPE DE DOMINIQUE CHAUVELIER ?  Tout partager : de l’anxiété mêlée d’adrénaline du départ à la joie incommensurable d’atteindre l’arche d’arrivée. 

#DU COUP, COMMENT T'ENTRAINES-TU ? POUR ASSURER TON ROLE DE MENEUSE ET TES CHRONOS ? La course à pieds occupe 5 à 6 jours de ma semaine. Je varie le type de séances (fractionné, sorties longues, footing de récupération). Le tout orchestré par Dominique Chauvelier (ICI). Je me donne 1ou 2 gros objectifs perso par saison puis greffe des courses préparatoires synonymes de plaisir en tant que meneuse ou tout simplement entre amis.

#ET TOI, SUIS-TU UN REGIME PARTICULIER ? Je suis très gourmande mais également très gourmet. Quand je n’aime pas je ne mange pas, mais je teste toujours ! Donc non pas de régime particulier sauf à l’approche de mes objectifs où je peux effectivement diminuer certains pêchers mignons pour m’affuter et adopter une alimentation légèrement plus riche en glycogène la semaine précédant une course de plus de 2h00.

#QUE PENSES-TU DES REGIMES SANS GLUTEN, SANS LACTOSE ?  Notre société évolue et nous évoluons avec elle. Donc oui, certains d’entre nous digèrent moins bien certains aliments. Il ne faut néanmoins pas faire d’amalgame entre intolérance et allergie.

L’allergique ne pourra pas du tout consommer l’aliment ou la famille incriminée alors que l’intolérant ne souffrira « que » de quelques inconforts gastriques.

Mais concrètement, il n’y a pas de contre-indication à ne pas consommer de gluten : pas de risque de carence si l’on sait par quoi le remplacer. Je le conseille même aux plus stressés à l’approche de leurs objectifs car il peut être cause d’accélération du transit.

#QUELLE EST TA PROCHAINE COURSE ET QUELS SONT TES OBJECTIFS ?  Mes deux prochaines courses seront en tant que meneuse d’allure sur le Semi de Paris et le Marathon de Paris respectivement avec les flammes 2H et 4H15. Je me ferai d’ailleurs une joie de partager l’aventure avec certaines d’entre vous. N’hésitez donc pas à venir discuter avec moi !

A titre perso, je suis engagée sur lEuskal Trail : une course longue de 80km en 2 étapes (2x40km et 4000m de dénivelé positif) qui se déroulera mi-Mai dans le Pays-Basque. 

#COMMENT PEUT-ON TE CONTACTER ? Vous pouvez me joindre par mail > dietetique-et-sport@hotmail.fr et via mon portable au 06 68 92 13 80 ou directement sur : Diététique et Sport (ICI)

Merci Marika !

Géraldine