ETIENNE FOURNIER : PORTRAIT D'UN DISCRET EN COUREUR DE FOND

UN HOMME

Un frère cadet formidable mais un poil trop brillant, une soeur aînée très drôle mais handicapée : deux bonnes raisons pour obliger le benjamin de cette fratrie à s'effacer ou à l'inverse de se distinguer... C'est finalement en courant qu' Etienne a réussi à se forger une personnalité.

Car après une Ecole de Radio sur Paris, ce passionné de musique fut tour à tour animateur sur Nostalgie et Rire et Chansons, livreur de pizzas, personnel navigant, a échoué de justesse à une formation de pilote pour finalement trouver une forme de stabilité sur le plan sentimental auprès de Jennifer et dans la course à pied. Sachant aujourd'hui pertinemment que c'est sa pratique du running qui le mènera "Là-bas" où "Tout est neuf et tout est sauvage. Libre continent sans grillage."

UN RUNNEUR

"Je n'avais pas d'amis, alors à 5 ans mes parents m'ont inscrit au tennis puis dans un club de foot. C'est en rentrant au Collège que je me suis mis au cross jusqu'à aller aux Championnats de France en 5e et en 4e. Après une longue pause, j'ai renoué avec la CAP grâce à mon Club - La Solitude des Coureurs de Fond - Le 16 novembre 2008, je faisais alors 45' aux 10 Km du 9ème et le 1er Avril 2012 je bouclais les 10 Km de Clichy-La-Garenne en 36'17"." Pareil sur Semi où à force de volonté et de travail Etienne gagne un peu plus de 6 minutes, avec un premier Semi-marathon en 1H28'50" et le dernier en date ce 17 février en 1H22'. Mais c'est sur 42,195 Km et à même pas trente ans qu'il nous impressionne le plus. Avec un chrono de 2H54'32" pour son premier marathon à Paris en avril 2012 ! Et sur lequel il se permet des pitreries pour terminer effrontément tout sourire ! (photo à l'appui ci-dessous). Battant ainsi sur ce terrain son polytechnicien de frère ayant réalisé 2H56' sur son premier Marathon berlinois.

ENTRAINEMENT

"De nature désobéissante, je le fais à ma sauce à moi. Même si bien sûr je respecte des inconditionnels, comme la piste, les allures. Mais je n'aime pas les contraintes et je préfère m'entraîner à la sensation, en fonction de mes envies, de vivre le moment. Et je me cherche encore. Paris par exemple, qui étais mon premier, je l'ai préparé sur douze semaines. Là, Barcelone j'ai tablé sur 10 semaines et je me dis que plus tu arrives à courir dans le temps, plus tu arrives à voir ce que tu veux." Par contre, Etienne avoue travailler son mental en apprenant par coeur ses temps de passage et ses allures de course, que ce soit sur semi ou marathon, avec l'aide d'un tableau épinglé sur le frigo - 3'50 au semi - 4'08 au marathon. Mais surtout, il analyse et prépare la course bien en amont en ajoutant à sa préparation physique une préparation topographique. "Méticuleux, j'étudie le parcours, j'analyse chaque virage, chaque temps de passage, les ravitaillements. Je sais exactement à l'avance où je vais pouvoir relancer."

ALIMENTATION

"Depuis que je me suis mis à courir, j'ai arrêté de fumer et perdu 10kg. Un peu rond dans mon enfance, j'ai été habitué à bien manger étant issu d'une famille avec une culture culinaire très développée. Et même si aujourd'hui encore je me cherche dans l'alimentation, j'arrive à contrôler des pulsions comme le grignotage. Chose que je ne faisais pas auparavant. Et j'aime me faire plaisir. Raisonnablement."

UN STYLE

"Pour moi le short n'existe pas. Je suis fan de corsaires et je cours en débardeur, qu'il fasse 30°C ou -4°C comme sur mon dernier semi à Bullion. J'achète principalement sur internet via le site I-RUN, même mes ASICS, chaussures que je porte depuis mes débuts. J'ai juste changé de modèle, assez lourd au départ avec un gros amorti pour du plus léger tout en alternant avec plusieurs paires. A l'entraînement j'utilise des chaussettes de contention de chez ASICS, et en compétition des chaussettes de compression, les Booster Noir de BV Sport. Et ma montre est la Garmin Forunner 110." Pour finir, Etienne nous donne ses astuces de ravitaillement sur course !

 "En compétition, je range mes gels dans mon corsaire, 4 pour un marathon aux kilomètres 9 - 19 - 29 - 39, et je ne prends que des coups de fouet - Eat fit chez Sport Nutrition - ainsi que de l'eau tous les 5km. Sur semi, je divise par deux, un au 9 ème et un au 18 ème. Sur 10 Km je m'en passe."

PLAYLIST

Même si le runner préfère être à l'écoute de son coeur et de son corps, c'est l'animateur radio qui nous a concocté une playlist digne de ce nom:

1-TACO-Puttin on the ritz - 2 - JOURNEY-Anyway you want it -3- BARENAKED LADIES-Big Bang Theory - 4 - NEW ORDER-Blue Monday - 5 - JOY DIVISION-Love will tear us apart - 6 - FOSTER THE PEOPLE-Pumped up kicks - 7 - GIORGIO MORODER-Chase - 8 - FOUNTAINS OF WAYNE - Too cool for school - 9 - JEFFERSOPN AIRPLANE-White Rabbit - 10 - SNIFF'N THE TEARS-DRiver's seat

MEILLEUR SOUVENIR

"Mon premier marathon, celui de Paris, sous les 3 Heures et la distance qui m'était alors inconnue."

PIRE SOUVENIR

"Les 10 Km de Planet Jogging. J'étais malade, j'avais des vertiges, tout le monde m'est passé devant, la course était ratée, je l'ai vite oubliée."

UNE COURSE A VENIR

"Marathon de Barcelone le 17 mars prochain ! J'ai hâte !" J'imagine que tu as déjà étudié le parcours et le dénivelé Etienne... ?