AZIZ ESSAYED/PORTRAIT DE L'ACTEUR EN COUREUR DE FOND

UN HOMME

Guerrier  des temps modernes, Aziz avoue de but en blanc : "C'est en regardant un  film de Bruce Lee à l'âge de douze ans que j'ai eu une révélation.  Depuis, la comédie a toujours été ma passion." Aujourd'hui acteur alors  qu'il aurait naturellement pu intégrer le Raid ou le GIGN, cet homme de  défis très secret sur sa vie, quittera l'Armée pour devenir  comédien après y avoir effectué un séjour de trois ans "à une époque en  1992 où ce n'était pas bon de s'appeler Aziz pour intégrer l'armée."

44340_456226284934_34326_n.png

D'abord  attiré par la rigueur d'une institution qui pour lui "représente toute  la France", elle lui a permis de s'élever professionnellement et  personnellement. Et c'est grâce à la confiance  d'un homme, le capitaine  Danicourt, à sa propre volonté (il n'a pas son  bac) et au sport,  qu'Aziz va réaliser son premier challenge pour devenir sous-officier  puis sergent. C'était avant de se lancer dans une carrière de comédien  et de rentrer dans l'Ecole de Marc Adjadj 'Le Magasin' en choisissant le  rôle d'Alceste dans le Misanthrope de Molière pour passer sa première  audition... Depuis il a enchaîné des courts métrages, des pubs -Virgin  Mobile- et des séries comme 'Pills Nation'.

332423_2412093634868_970582601_o.png

UN RUNNER

"J'ai  commencé les Arts Martiaux avec le Karaté à douze ans quand ma maman m'y  a inscrit en même temps que mon frère aîné afin que nous y allions  ensemble." Et ce Runner qui n'a jamais épinglé un dossard ni même  participé à une course officielle, ne serait-ce un 10km, avoue avoir  malgré tout toujours couru en complément des sports de combat qu'il  pratiquait -self defense, close combat, boxe thaï- dans sa "logique des  Arts Martiaux."

271836_10150311967469935_6275490_o.png

"La  course a toujours fait parti de ma pratique du Karaté jusqu'à mon  premier Défi NIKE cet hiver où j'ai découvert que j'aimais 'manger' du  kilomètre. Il s'agissait d'un défi mondial où il fallait défier les  éléments, la pluie, le vent, le froid, la neige et faire le plus de  kilomètres possibles -Run all the Elements- Je suis arrivé en 4ème  position dans le classement mondial avec 468 km à mon actif sur un mois  et une moyenne de 4'35 au km. Puis en 2ème position dans le classement  français et j'ai également été le Runner de la semaine." Déjà que le  simple fait d'interviewer Aziz m'impressionne quelque peu, mais là...

482981_10151299062559935_1349407561_n.png

ENTRAINEMENT

"Pendant  la durée du Défi je courrais deux fois par jour. Je me levais à 5h du  matin pour aller courir à jeun et faire alors des distances allant de 15  kilomètres au Semi puis j'y retournais le soir pour courir le plus  souvent entre 10 et 15 kilomètres. Je me suis vraiment affûté, mais par  contre j'ai fondu et je suis passé de 78-79kg à 75Kg. Alors comme je  dois me préparer pour un tournage avec des scènes de combat cet été, il  faut absolument que je reprenne de la masse musculaire. Du coup j'ai  changé mon entraînement et je ne fais plus que 3 sorties par semaine  dont deux qui se déroulent de la manière suivante : je pars tôt le matin  sur 5km -dans le froid j'adore- je m'arrête. Je fais des pompes, des  abdos et des tractions puis je rentre à la maison le plus vite possible.  Une SL, sortie longue le dimanche allant de 25 à 35 km et les jours off  je fais du renforcement musculaire et du close combat."

ALIMENTATION

Aziz  n'a jamais fumé, ni bu une seule goutte d'alccol. Il ne prend aucune  boisson gazeuse et ne consomme aucun sucre rapide en dehors du miel sur  ses toasts au retour de ses sorties matinales. "Ensuite, mon programme  est basé sur un apport essentiellement protidique avec trois prises de  prots dans la journée. Le midi c'est viande blanche, légumes et  féculents -souvent du riz- et le soir je préfère le poisson et les  légumes vapeurs." Aucun excès ? Tu nous caches des choses Aziz... Ah si !  Au retour de ses courses il se permet des  boissons énergisantes et  multivitaminées du style ISOSTAR. N'est pas  guerrier ultrarunner qui veut.

13445_432561809934_4295534_n.png

UN STYLE

"Tu  sais, avant de courir je me demande quel haut je vais mettre. Et je  porte deux marques essentiellement. D'abord je suis un Nike addict, car  j'aime ce côté simple et ludique chez Nike qui touche tout le monde,  motive et change la vie des gens -Nike, c'est la sensation de liberté  sans limites- mais je porte aussi la marque X-Bionic, plus technique,  pour le maintien musculaire. Je prends chez eux les hauts hivernaux et  les collants."

PLAYLIST

Là,  c'est au tour du militaire, du guerrier de prendre la parole : "En  courant, j'ai envie de m'écouter, d'écouter mon coeur, mon rythme, être à  l'écoute de mon environment. Je suis toujours en alerte. Mais il  m'arrive d'écouter Samy Yusuf lors de mes nocturnes, en musique fond  alors car j'ai  toujours besoin d'être à l'affut de ce qui se passe autour de  moi."

7116_184481214934_243603_n.png

MEILLEUR SOUVENIR

"Un  soir, j'attends que ma femme rentre du travail pour pouvoir aller faire  ma sortie en nocturne. Elle arrive vers 21h, je pars, et quand je  rentre, il est 1h du matin. Je venais de faire 44 kilomètres. Ce fut ma  première expérience longue distance. Tout seul."

PIRE SOUVENIR

"Pas de pire souvenir."

UNE COURSE A VENIR

"Pourquoi  pas le Marathon de Paris ? L'idée de descendre les Champs Elysées,  passer Place de la Concorde.... ça me plairait bien je crois." Mais info de dernière minute, Aziz vient de m'apprendre par MP alors que j'allais poster mon papier qu'il avait obtenu son premier dossard pour le Semi de Paris le 3 Mars prochain et ce grâce à Nadia. "Merci Nadia !"

278842_10150311967194935_3769277_o.png

Chevaleresque et d'une gentillesse extrême Aziz terminera avec le plus grand des sérieux sur ces derniers mots qui feront  peut être notre mantra du jour :"Prends soin de ton corps, il prendra soin de toi."

Bookpro du comédien: www.solaris3.book.fr

var addthis_config = {"data_track_addressbar":true};