Un run à St Cucufa avec Fred Brossard

UN HOMME

"Ce matin sur Runners je vous dit tout sur la nouvelle version de la charge RC d'UNDER ARMOUR..." Pour ceux qui fréquentent les réseaux sociaux, vous aurez reconnu l'inspecteur gadget de la course à pied, Frédéric Brossard, LE spécialiste du minimalisme, de l'équipement  et des chaussures de running. Un Centralien suffisamment toqué de course à pied pour en faire son second métier. Un homme qui outre son statut d'époux, de père de famille et de pianiste à ses heures perdues - Fred est en 9ème année de Conservatoire - est devenu chroniqueur freelance dans Jogging International et sur le site Runners.fr.

1240635_10201092989620747_1285791737_n.png

Vocation tardive qu'il doit à des débuts en course à pied passé 40 ans et une certaine curiosité/virtuosité en la matière. "En 2008 je suis tombé sur Wanarun et je me suis mis à poster de longs commentaires pour exploiter mes talents littéraires  - entre autre - car j'ai toujours aimé écrire. Au fur et à mesure j'ai été contacté par les équipementiers qui commençaient à s'intéresser au web et nous avons alors noué des relations. En 2011, Pascal Silvestre de Runners me contactait et voilà comment tout a commencé."

1377243_10201128898198439_1721482861_n.png

UN RUNNER - MINIMALISTE

Un runner de la "middle age crisis" ?  "Oui et non, en fait mes débuts en course à pied à quarante ans ont tout bêtement coïncidé avec ceux de mes enfants. Je les emmenais à l'école d'athlé, aux compétitions et comme j'étais souvent mobilisé pendant cinq heures, autant m'inscrire dans leur club : l'AC CELLOIS. Je me suis pris au jeu et de fil en aiguille j'ai couru mon premier cross, mon premier 10, puis le semi - meilleur temps 1h26 - et je dois dire que j'aime le Semi, une course intellectuelle, celle que je finis le mieux, car sur 10 je suis à la ramasse. Et enfin le marathon (meilleur temps 3h10'09") Ma passion pour le minimalisme est arrivée après un coup de foudre pour des Newton Running que j'ai eu à essayer en avant première.

283656_3665054298829_516528895_n.png

Ce qui m' a amené à réfléchir sur la foulée idéale puis à co-écrire "Barefoot et minimalisme : courir naturel" avec Daniel Dubois - ostéopathe du sport - avec qui nous avons introduit le minimalisme en France. Par contre, je ne cours plus en Vibram - je me suis fracturé le second métatarse du pied droit à l'avant-dernier entraînement du Marathon Seine et Eure 2011 après avoir fait tout l'entraînement en Vibram Five Fingers (600 km) - mais avec de chaussures minimalistes. (photo ci-dessous : les running shoes préférées de Fred Brossard)

1376643_10201078420696533_1782550342_n.png

ENTRAINEMENT

"5 fois par semaine je me lève à 5h du matin. Je commence systématiquement par une séance de renforcement musculaire de 30 minutes environ, sur tapis. D'abord avec des étirements du pied et de l’assouplissement au Plateau de Freeman. Suivi d'un travail de proprioception et de musculations des jambes, puis d'un  travail d’un groupe musculaire du haut du corps aux poids : lundi biceps / triceps, mardi cou, mercredi épaules, jeudi pecs... et je termine par des abdos : 6 exercices différents par jour qui tournent sur 3 jours." Et après tu retournes te coucher ? - Sourire - "Non, après j'enchaîne toujours avec une séance technique de 45 à 50 minutes environ. Comme une séance de côtes en mode trail avec frontale à St Cucufa ou  une séance de VMA (8x250/6x200).

547318_10201090565680150_736613362_n.png

Les séances longues quant à elles sont réservées au WE et il m'arrive d'en faire de 2h40 / 34 km (en prépa marathon) rien qu'à l'eau claire, sans aucun autre complément pour habituer mon corps à fonctionner le plus longtemps possible avec ce qu'il a, sans apport extérieur..." Et la sieste dans tout ça ? "Euh, non, je ne fais pas de sieste. Par contre je me couche relativement tôt. Vers 22h30. Mais il m'arrive bien souvent de m'endormir devant la télé auprès mon épouse sur la canapé du salon. Je n'arrive jamais à voir la fin d'un film..."

1381660_10201153743179548_356684042_n.png

ALIMENTATION

Cuisinier émérite, cela fait plus de 20 ans que Frédéric cuisine quotidiennement. Et encore une fois, je me demande où il trouve le temps de faire le marché bio de la Celle Saint Cloud,  de cuisiner - bio, sans gluten ni lactose - et de faire son pain à la farine de chataigne et de sarrasin. "Par contre je consomme du lait de brebis et je mange du parmesan qui est le fromage le plus pauvre en lactose". Fred élabore même ses propres barres et gels énergétiques à base de dattes dont il nous livre ici la recette : Mélange miel liquide / sirop d'agave (à doser en fonction du ratio "sucres rapides / sucres lents" - + de miel pour les gels de fin de course, + d'agave pour ceux de début de course) + jus de citron + zestes de citron. Dosage à trouver (pas de proportion "officielle") pour la texture souhaitée. Merci Fred !
" Mon meilleur temps sur Marathon, je l'ai fait en ne consommant que de l'eau et des pâtes de fruit. Physiologiquement je ne supporte pas les gels chimiques."

537280_359153604182997_1116693300_n.png

UN STYLE

C'est comme les rédactrices de mode, en tant que testeur tu dois avoir l'embarras du choix ! "Mon style est fonction des courses auxquelles je suis invité et sur lesquelles la tenue est en dotation." La classe ! "Sinon je n'ai pas vraiment de marque de prédilection. J'essaye de porter au maximum du runners.fr et je suis aussi très Skechers, des chaussures minimalistes de transition." Une montre ? "GARMIN, les seules sur lesquelles j'arrive à programmer mes entraînements facilement, notamment les séries de fractionnés." Ton truc en plus, porte-bonheur, doudou de course ?" Mon buff vert GPR ! J'en ai 5 et j'en porte toujours un !"

1381886_10201128080577999_682403218_n.png

PLAYLIST

"J'ai essayé évidemment, par curiosité et pour savoir ce que ça faisait. Mais honnêtement,  je préfère être conscient de ce que je fais quand je cours." 

MEILLEUR SOUVENIR

"Cela va sembler d'une banalité affligeante, mais il s'agit de mon 1er Marathon. Celui de Paris en 2009 je crois, pile un an après m'être mis à la course à pied. Je m'étais dit que je ferai 42 km pour ma 42ème année. La distance m'était alors jusque-là totalement inconnue, n'ayant jamais couru au-delà d'un semi. J'avais suivi un plan d'entraînement - comme d'habitude - et terminé en 3h43. Par contre, à l'époque je ne faisais pas encore mes propres gels, j'avais donc pris un pack d'une marque dont je tairai le nom et j'ai été malade pendant une semaine !"

298492_2160937256843_988809931_n.png

PIRE SOUVENIR

"Sur un marathon aussi. Celui de Seine et Eure en 2012. J'avais comme objectif de faire 3h mais à partir du 24 ème kilomètre, une douleur à la fesse gauche m'a obligé à réduire considérablement ma vitesse pour finir à 8km/h...."

1383335_10201115310338751_2087406324_n.png

COURSE A VENIR

Une de "mes" classiques avec  les 10 Km de la Celle Saint Cloud... :  "Les 16 Km de Garches le 24 novembre prochain.

 

1378430_10201121332329297_331171037_n.png