SAUCONY KINVARA 7 / Légère et dynamique, elle est aérienne !

TEST : la Kinvara 7 femme de Saucony avec  son nouvel amorti Everun destinée aux coureuses universelles à la recherche d'un produit ultra léger en vue d'un entraînement dynamique et des compétitions courtes.

Inconditionnelle de SAUCONY depuis tellement longtemps si bien que je ne me rappelle même plus à quand remonte ma première paire, ni même de quel modèle il s'agissait. Tout ce dont je me souviens, c'est de les avoir achetées à la Boutique Marathon et d'avoir couru le Marathon du Médoc avec. (photo ci-dessous)

Par contre, depuis le Semi-Marathon de Paris en Mars 2015, j'en suis déjà à ma troisième paire de Zealot Iso que j'adore et c'est un peu à contre coeur que j'ai accepté de les troquer pour des Kinavara 7 tant je me sentais bien dans ce modèle. La Zealot Iso étant un modèle au confort imparable, avec un amorti exceptionnel pour 4mm de drop et d'une légèreté légère surprenante (202 g) en plus d'être supervitaminée (photo ci-dessous) Moi qui avais envie d'une transition, ce fut mon premier pas vers le minimalisme et je n'ai jamais été déçue ! J'ai même couru le Marathon du Mont Saint Michel l'an dernier avec. (Paris Road Runners en parle vraiment bien ICI)

Puis, il y a quelques semaines de ça, sur le Salon du Running, Saucony me fait découvrir leur nouveauté, la Kinvara 7 mise en avant avec son nouvel amorti  Everun, LA nouvelle technologie dans leur gamme running. (runners.fr en parle très bien ICI). Un test et ce fut le COUP de FOUDRE ! J'ai attendu quand même quelques semaines afin d'en faire vraiment le tour et j'attaque donc tout de suite non pas par une attaque talon, mais par les PLUS de cette chaussure de running :

> LES PLUS :

- incroyablement LEGERE, elle ne pèse que 187 g si bien qu'on les oublie complètement une fois enfilées avec cette sensation de courir pratiquement pieds nus, mais protégés.

- dotée d'un excellent AMORTI continu tout au long de la course grâce à cette nouvelle technologie EVERUN, qui est un TPU expansé en base polymère plus durable que l'EVA apportant un impact au sol plus souple et qui absorbe mieux les chocs. Question composition, la matière est faite de petites perles chauffées de manière à pouvoir s’étendre. (Sur la Kinvara 7, ainsi que sur la Peregrine 6, la technologie de l'Everun n'est intégrée qu'au niveau du talon contrairement à la Triumph ISO 2, la Hurricane ISO 2)

- très DYNAMIQUE, toujours grâce à cette technologie de l'Everun elle le reste tout au long de la course. Avec son faible degré de compression, elle procure une sensation de souplesse mais apporte une très bonne élasticité et un excellent retour d’énergie. Selon Saucony, les coureurs profiteront ainsi de sensations plus intenses, d’un meilleur retour d’énergie (83% contre 75 à 78 % avec l'EVA),

- STABLE. Une stabilité certainement due à une "toe box" assez large. Je l'ai même testée sur des chemins un jour où j'avais oublié de prendre une autre paire et elle est passée partout, sur les cailloux, la terre... elle a vraiment assuré !

- son PRIX : en ce moment on la trouve à 97 € environ au lieu de 130€ sur de nombreux sites comme Univers-running.com par ex. 

> LES MOINS : 

- moyennement confortable au premier abord car un peu tape-cul, cette running est vraiment étudiée pour courir et elle devient confortable une fois qu'elle est en mouvement.

- son LOOK. Peut mieux faire je dirais... je la trouve un peu trop large sur l'avant, mais ça c'est vraiment perso et les coloris de cet été, genre sorbet citron, sont plutôt frais et sympas.

> MON EXPERIENCE

- Je m'en sers à l'ENTRAINEMENT sur des distances allant jusqu'à 15 km (je l'ai même poussée à 18 km une fois, mais je ne le conseillerai pas vu que je suis une coureuse medio-pied et que j'ai pris l'habitude de courir avec des chaussures "minimalistes" ou presque). Au début de la sortie on ne ressent pas tout de suite les propriétés de l'Everun, comme si la chaussure tout comme nous avait besoin d'échauffement. Puis petit à petit, le retour d'énergie se fait de manière vraiment perceptible et ça en devient jouissif !

De même que l'amorti sur cette chaussure si légère est malgré tout très présent. En descente surtout, et là pour le coup je ne m'y attendais pas du tout.

- En COMPETITION je l'ai testée sur les 8km du Triathlon de Cannes et je me suis régalée ! Je la testerai sur les 10 km L'Equipe et probablement sur toutes les courses allant jusqu'au Semi.

Xoxoxo

Géraldine

www.saucony.eu